Tout savoir sur la création d’un SCI

La SCI ou société civile immobilière est un statut juridique facilitant la gestion d’un bien immobilier pour le propriétaire. La création SCI est une méthode très prisée en France dans le cadre d’une propriété partagée entre plusieurs associés.

Le fonctionnement d’une SCI

C’est une société civile de patrimoine ayant pour objet un ou plusieurs biens immobiliers. La SCI société est généralement mise en place afin de simplifier la gestion patrimoine immobilier commun en optimisant la transmission grâce aux avantages fiscaux. Le statut SCI est une forme d’entreprise à part entière et possède des caractéristiques qui lui sont propres. Avant de se lancer dans la création SCI, il est important de se familiariser avec ces particularités. Pour monter une SCI, il n’y a pas de montant minimum pour le capital social. Pour la création SCI société civile, les associés doivent donner des apports en numéraire ou en nature. Les associés sont détenteurs de parts sociales. Les bénéfices obtenus sont répartis entre les associés de la SCI société, généralement en fonction de la hauteur de leur apport. Les statuts juridiques SCI professionnelle désignent un gérant qui peut être associé ou non. C’est le représentant légal de la société civile immobilière SCI. Les activités importantes comme l’achat et vente immobilière sont soumis à la décision des associés de civile immobilière société sous forme de vote.

Comment monter une SCI et quels sont les avantages ?

La constitution société civile se fait en 4 étapes et se fait en un mois à partir de la signature des statuts. D’abord, la rédaction du statut est une des démarches les plus importantes. Il faut rédiger le statut SCI avec un professionnel du droit. C’est un engagement à long terme qui implique un patrimoine partagé. Puis, il faut procéder à l’enregistrement auprès du centre des impôts sauf si les statuts société civile sont constitués auprès d’un notaire. Ensuite, la constitution SCI doit être publiée dans un journal d’annonce légale du département du siège social de la société. Enfin, la dernière étape de la création de la société civile est l’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés. Le gérant doit déposer les dossiers de la création d’une société à la greffe du tribunal de commerce où est situé le siège socialde la société. Comme avantages, monter SCI permet de prévenir les problèmes de gestion que peut provoquer l’indivision. Le gérant peut toujours continuer à prendre des décisions afin d’assurer une bonne gestion même en cas de désaccord. Outre la facilité de gestion, les avantages montés SCI sont fiscaux et patrimoniaux.